Mantic French Community
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Mantic French Community

Ce forum a pour but la promotion, le rassemblement et le développement de la communauté de joueurs des jeux de Mantic Games en France. Retrouver nous également sur discord : https://discord.gg/WP3h5qSw7c
 
AccueilAccueil  Dernières imagesDernières images  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
-32%
Le deal à ne pas rater :
-32% Gigabyte G5 MF – PC portable 15,6″ – GeForce RTX™ 4050
749.99 € 1099.99 €
Voir le deal

 

 Kings of War : le résumé du fluff

Aller en bas 
+6
hammers wolf
Farmace
Anaximandre
manowar51
cedoch
icarius
10 participants
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyVen 14 Fév - 0:49

Salut à tous,

Comme vous le savez, nous ne sommes pas près d'avoir une VF de sitôt, et pour pas mal de monde le fluff manque, purement et simplement. Or, considérant que d'une part, il y a beaucoup à traduire à ce niveau et que ça prendrait pas mal de temps, et que d'autres part si nous bossions sur une traduction libre postée ici il y aurait de potentiels soucis de copyright (sans parler de l'idée que VG récupère le tout pour ne pas payer de traducteur et ça c'est hors de question).

Du coup, en solution palliative je vous propose ceci : travailler un résumé en VF, histoire que les fans du fluff puissent au moins aller à l'essentiel sans avoir à attendre des plombes. Je commence doucement et je vais poster d'ici quelque temps : je vais faire la trame générale, donner les noms et actes importants, bref, c'est l'idée d'un résumé. En espérant que ça vous plaise et permette aux inconditionnels de l'histoire de Mantica de ronger leur frein. Si certains désirent se joindre à l'effort et faire un "résumé de faction" ou autre n'hésitez pas à poster en commentaire ici, ça peut être cool que l'on soit plusieurs sur ce projet ^^


_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
icarius




Messages : 228
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Paris 15

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptySam 15 Fév - 14:19

Super initiative ! Merci d'aider à faire découvrir le fluff de mantic qui n'est pas si "générique" que ça et fourni de bonnes idées.
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyDim 16 Fév - 0:39

Résumé 1) : Aux origines

A une époque dont même les elfes n'ont presque aucune trace écrite le monde fut créé par d'antiques entités divines nommées les Primogénitors. Ils étaient tous façonnés selon le matériaux qui les composaient. La Vie, la Mort, les Ténèbres, la Lumière, la Terre, l'Eau, l'Air, et ils étaient menés par la nature de ces éléments les composant.

Bhanek était l'un des plus jeunes, jumeau de Shobik, et il était le dieu de la vie. En somme c'était un dieu joyeux adorant apporter l'étincelle de la vie partout et à l'imagination sans limite. Shobik lui était la Mort, mais le concept est simpliste pour le définir dans le sens où il représentait l’entropie, le temps, l'espoir d'une renaissance, la décrépitude... Ils se complétaient parfaitement, l'un emporté et mené par des émotions intenses, l'autre logique et placide. Ils étaient à la fois complémentaires et comme le feu et la glace (si vous êtes déjà paumés c'est que vous avez décroché dès la première phrase !). Leurs seuls changements d'humeur pouvaient amener des populations entières à ressentir des émotions intenses et destructrices, bref, ça rigolait pas niveau puissance.

Ohmpek, lui, était le dieu de la Lumière et "Celui qui fait se lever le soleil" et il était sparring partner avec Lonok, Reine des Ombres et "Celle qui amène les ténèbres". Contrairement aux deux autres, ils étaient dans une espèce de conflit enragé permanent, une coexistence féroce pendant laquelle ils tentaient H24 de s'anéantir sans jamais que l'un ne prenne le dessus sur l'autre. Il est dit que certaines anciennes civilisations continuant à vivre selon les anciennes coutumes, une éclipse solaire est interprétée comme le pinacle de leur affrontement enragé.

Threnekka et Korgaan avaient une relation joueuse de leur côté. La première était la déesse de l'eau et des océan et l'autre celui de l'air. Ils utilisaient leurs pouvoirs pour influencer les créations de l'autre, les souffles tempétueux de l'un provoquant d'immenses vagues sur les océans de l'autre, ils provoquaient des tempêtes immenses et magnifiques et se foutaient bien des créatures vivantes données par Bhanek. Oiseaux, créatures des profondeurs, et même les anciens Wyrms, ancêtres des dragons étaient traités avec mépris par ces dieux. Ce sont plus ou moins eux qui ont façonné Pannithor tel que connu aujourd'hui.

De tous les Primogénitors, Dianek était la seule a avoir une vie solitaire et malheureuse car son domaine était la terre et le monde souterrain qui va avec. Du coup Bhanek s'en contrefichait parce qu'il ne voyait pas l'intérêt de créer des êtres vivants pour ensuite les mettre dans un lieu où il ne les verrait pas. Shobik lui accordait l'attention minimale. Ohmpek se foutait bien d'un monde dans lequel il n'y a pas de lumière, et Lonok idem, parce qu'un monde où les ténèbres sont plus profondes que toutes les ombres qu'elle pouvait créer... voila. Threnekka considérait la terre comme son antithèse et Korgaan soufflait au dessus du sol, mais sans jamais vraiment le toucher donc peu d'intérêt aussi. Du coup tous les Primogenitors vivaient dans ce joyeux bazar sauf Dianek qui était dans la solitude totale, elle ne pouvait que créer des marionnettes de terre dépourvues d'esprit.

Personne ne sait vraiment combien de temps cette ère dura avant que Bhanek ne déconne et crée les elfes qui entraineraient sa propre fin. Tout ce qu'on sait c'est que ce sont ces sept créatures qui ont façonné le monde en ce qu'il est aujourd'hui.

(prochain résumé : l'origine des nobles races).

(et avec plaisir Icarus)

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.


Dernière édition par Farmace le Dim 16 Fév - 1:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cedoch

cedoch


Messages : 182
Date d'inscription : 18/05/2016
Age : 42

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyDim 16 Fév - 1:14

Merci, farmace pour ce résumé qui commence bien car haut en couleurs et un brin irrévérencieux ! 😉😂
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyDim 16 Fév - 1:27

Avec plaisir Ced' et de rien Icarius ! Je suis bien d'accord, c'est un fluff sympa et il gagne a être connu. Je ne vois pas pourquoi les francophones qui veulent connaitre l'univers n'y auraient pas accès. Les manquements de VG ne justifient en rien que les passionnés soient punis. Après il m'est compliqué de sélectionner quoi dire et quoi enlever de peur d'enlever un détail que quelqu'un trouverait intéressant, mais c'est le jeu ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyMer 19 Fév - 5:07

Résumé 2) : L'origine des nobles races

Le monde connu de nombreuses guerres sanglantes et des races et civilisations entières disparurent dans l'oubli au fil des âges qui passaient tandis que les Dieux - ou des créatures semblables à des dieux - s'affrontaient au nom de concepts ou d’idéaux désormais disparus. Il y eu des massacres, des sacrifices sanglants, et même des mécontentements (si !).

Le monde a reçu bien des noms qui furent souvent oubliés. Pour les humains ce fut Mirramoth ou Minaholm (Moi j'avais suggéré Nouvelle Lyon mais personne m'écoute), les nains utilisent encore aujourd'hui l'ancien nom de khôlen-bakkar (ce qui veut dire "le monde du dessus") mais en nanesque moderne le nom de Berranonn est privilégié. Les elfes, eux, utilisaient le terme Shalath'enir, qui signifie "entre les mers" (ce n'est pas sale !) mais c'est d'une manière générale le nom de Pannithor qui a le mieux survécu à travers les âges et les langages divers dans le monde. Son origine est inconnue.

Les trois grandes races que sont les elfes, humains et nains apparurent bien avant que les Célestes n'arrivent en ce monde. Pourquoi ce furent eux qui furent considérés comme les trois plus grandes races du monde on ne sait pas, mais c'est ce qui ressortit. La plus ancienne des trois race est celle des elfes, mais ce sont les nains qui ont gardé l'impression la plus marquée de leur passé. Les nains n'en sont guère surpris car ils considèrent les elfes comme pitoyablement esclaves des Lumineux et de leurs ancêtres Célestes. Pour un nain, oublier le passé, ses racines et les ancêtres est l'un des crimes les plus graves entre tous pour un mortel.

Selon leurs légendes, ils furent créés lorsque leur déesse qui pleurait d'être si seule versa tant de larmes que celles-ci s'amalgamèrent en stalagmites en forme de nains. Ceci expliquerait qu'ils soient eux aussi durs comme la pierre et néanmoins mélancoliques comme la déesse qui les créa. Tout partit de la création des elfes : bien que les anciens dieux ne furent pas du genre à entrer en compétition les uns avec les autres, ils trouvaient systématiquement une forme d'équilibre entre eux. Vie et mort, ombre et lumière, la danse permanente de Koorgan et ses bourrasques avec la déesse des océans... mais Dianek était résolument seule et ignorée par les autres.

C'est là que Bhanek décida de créer les elfes. Emporté par son ambition de donner vie à une race nouvelle qui serait plaisante à tous les niveaux selon lui, il usa de ses pouvoirs pour créer le premier d'entre eux. Beaux, intelligents, féroces, et talentueux. Il aimait tant ses créations qu'il décida de les cacher à Shobik de peur qu'il ne les tue car équilibre du monde, tout ça. Il cachait sa création sous sa précédente plus grande création, l'arbre monde Ileuthar. Mais bien-sûr, ils ne pouvaient rester cachés pour toujours.

Les autres dieux accueillirent cette découverte avec consternation. Shobik voulut les éradiquer, Ohmpek se contenta de les admirer, Lonok, lui, les regarda avec suspicion, mais en bref, après d'âpres négociations il fut décidé qu'une autre race mourrant beaucoup plus vite devrait être créée pour contenter son frère Shobik. Ce dernier enfin apaisé vit donc son frère Bhanek créer les humains en contrepartie. Et pendant tout ce temps, Dianek était restée silencieuse. Comme dit précédemment tout le monde se foutait un peu de son royaume. Les autres dieux l'entendirent pleurer et eurent honte, ils donnèrent donc vie aux statues créées par les larmes de Dianek, leur conférant une grande longévité et leur inégalable vigueur pour que leur mère puisse profiter d'eux longtemps.

Ironiquement, les humains étant les parents pauvres de la création, ils devinrent l'une des races les plus importantes du monde. Bien conscients de leur mortalité, tant comme individus que comme races, ils repoussaient toujours plus loin leurs limites, testant les frontières de la mort avec opiniâtreté, et même à défier les dieux eux-mêmes. Bhanek et Shobik ne réalisèrent que bien trop tard qu'ils avaient mis quelque chose en mouvement propre à échapper à leur emprise. Car pendant que les humains maudissaient leur limitations, les elfes profitaient un peu trop de leur perfection, ce qui les amena à découvrir l'essence même de la création : la magie.

Seule la magie peut créer la vie, la conscience, l'intellect, c'est ce qui connecte le monde spirituel à celui de la matière, de l'énergie primordiale. Les dieux en usaient pour chacune de leur création, mais ils n'avaient pas prévu que leurs créations elles-mêmes apprendraient à s'en servir. Les elfes furent les premiers à la maîtriser et à s'élever, puis ils partagèrent ce don avec humains, devenant très proches d'eux (je soupçonne une histoire de femmes). Du coup, poussés à aller de l'avant par la peur de leur mortalité les mages humains s'acharnèrent sur leurs études malgré le fait qu'il leur manquait l'espérance de vie et la volonté de fer de leurs professeurs. Les elfes en vinrent à admirer l'opiniâtreté des humains et leurs premières histoires d'amour se tissèrent (qu'est-ce que je disais ?!). Le problème est qu'il en résultat la création de l'un des plus sombres arts du monde : la nécromancie.

Mais là où les elfes se moquaient bien d'utiliser la magie pour augmenter leur espérance de vie ou repousser la mort, (vu qu'ils vivent hyper longtemps pour ceux qui ne suivent pas), ce n'était pas le cas des humains. Quand ces derniers voyaient à quel point les elfes pouvaient perfectionner leurs arts dont la magie grâce (entre autre) à une espérance de vie incroyablement longue, cela participa sans-doute à l'obsession des humains pour la réjuvénation, la résurrection, et qui donna enfin lieu à la nécromancie.

De leur côté, les elfes repoussèrent plus loin les limites de la magie, de l'espace, du temps, des dimensions. C'est durant l'un de leurs voyages qu'ils rencontrèrent les entités nommées dans l'antiquité les Célestes.

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
cedoch

cedoch


Messages : 182
Date d'inscription : 18/05/2016
Age : 42

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyJeu 20 Fév - 14:20

Merci farmace! On (moi en tout cas) j'attends la suite...😉
Et aussi la suite des aventures d'Arcadius ! 😁
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyJeu 20 Fév - 14:34

Avec plaisir Ced' !

Je travaille aux deux, parole ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
manowar51

manowar51


Messages : 67
Date d'inscription : 19/11/2015

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptySam 22 Fév - 9:49

Un grand merci !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptySam 22 Fév - 10:07

Avec plaisir Manowar51, la suite est en préparation ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Anaximandre

Anaximandre


Messages : 10
Date d'inscription : 22/02/2020
Localisation : Asnières-sur-Seine

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyLun 24 Fév - 19:52

J'aime beaucoup, c'est clair et bien écrit.
A part ca, c'est le premier fluff que je lis sur le jeu et j'avoue que c'est bien sympa c:
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyLun 24 Fév - 21:02

Avec plaisir Anaximandre, la suite est en route ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyMer 26 Fév - 5:12

Résumé 3) Le Temps de la Lumière

On en sait très peu sur les Célestes, si ce n'est qu'ils étaient extrêmement puissants et ne viennent pas de Pannithor. Certains pensent qu'ils viennent d'une lointaine étoile, survivants d'une ancienne civilisation très avancée. D'autres qu'ils sont carrément venus d'une autre dimension, un monde parallèle où les mortels auraient créés les dieux et non l'inverse. Y en a qui pensent qu'ils sont venus du futur ramenés par les elfes qui jouaient avec des forces magiques qu'ils ne maîtrisaient pas (ma théorie puisque chacun a la sienne c'est que le Troisième Docteur les a ramenés par la Porte des Étoiles après la mort de Sauron, en Amérique).

Quelle que soit la vérité, ils eurent un impact énorme qui se manifesta avant même leur arrivée, l'influence et la force des anciens dieux s'estompant déjà. Pendant qu'elfes, hommes et nains se répandaient, ils s'appuèrent et crurent de moins en moins en eux. (Les anciens). (Vous suivez ?). Pour les elfes ce fut par un processus plus ou moins immédiat : à force de faire joujou avec les forces magiques universelles l'attention portée à leurs créateurs devint bien mince. Alors avec l'arrivée des Célestes qui étaient tout puissants et qui ne demandaient qu'à partager leur sagesse, les elfes ont mis leurs dieux au placard très vite.

Sauf que les Célestes n'avaient aucune envie de se contenter des elfes et tournèrent leur regard sur le monde entier, ceci incluant donc les hommes mais aussi les nains (même si ce fut plus long pour ces derniers). Pour les nains, naturellement isolationnistes et suspicieux, il fut naturel qu'ils soient les derniers à "succomber", mais les merveilles apportées par les Célestes ne pouvaient que convaincre.

Chacune des nobles races se réfère à cette période comme "le temps de la lumière". C'était une période de paix entre elles, de prospérité, et plus fut accompli en ce temps que jamais depuis lors.

En Therennia Adar dans des chambres elfiques protégées par de puissants sortilèges on peut trouver des traces écrites de cette époque lointaine. Leurs arts et sciences magiques étaient immenses, leurs explorations territoriales à leur pinacle, bref, c'était chouette (n'ayons pas peur des mots), car ils s'étaient approprié l'essence même des étoiles et marchaient parmi elles (je suppose que c'est tout de même un peu figuratif). Des flottes de vaisseaux parcouraient les océans, les hommes qui venaient en leurs cités pleuraient face à tant de beauté, tout était cartographié, tout le monde avait la 5G... (bon là on a des dizaines d'exemples comme quoi ils étaient les meilleurs artistes et explorateurs du monde et ça dure des plombes, donc en bref, ils étaient des bons peintres et sculpteurs, voila, zut !) et il advint naturellement que le plus talentueux mage du monde émerge parmi cette race.

Ils étaient doués en tout et repoussaient sans-cesse leurs limites, ce en quoi les Célestes les encourageaient beaucoup, sachant qu'à la longue les elfes se considérèrent comme leurs égaux (pas gonflés les mecs...)

Leur vanité allait leur en coûter (ainsi qu'aux autres peuples) mais en ce temps, rien ne leur était impossible. Le temps de la Lumière irradiait lumineusement fort.

Sous la Mer Naissante se trouvent les ruines de la plus grande civilisation humaine : Primovantor. A l'époque de la Lumière Primovantor s'étendaient à travers la quasi totalité du monde entier. C'était le pinacle de l'humanité et la seule civilisation à égaler les royaumes elfiques par la taille. Les humains se défendaient très bien en arts aussi, mais l'intérêt N°1 de l'humanité c'était la maîtrise de la magie dans le but de vaincre la mort et maîtriser la vie.

Les deux empires elfes et humains grandirent ensemble harmonieusement et sous Primovantor grandit le Royaume nain.

Renfermés par nature, les nains ont toujours été ainsi, même au temps de la Lumière. Ils vivaient certes en harmonie avec les autres peuples mais leurs échanges et traités avec les autres se faisaient avec prudence. Certains pensent que cette attitude est inhérente au mythe de leur création, mythe que les nains prennent plus au sérieux que n'importe quel peuple. Les nains avaient du respect pour les Célestes et devinrent les amis de plusieurs parmi eux, mais ils ne les reconnurent jamais comme étant des dieux à l'exception de Fulgria. Pour eux Dianek était la seule déesse notable et à qui ils vouaient une réelle foi teintée de respect et d'obéissance à ce jour. Fulgria fut reconnue comme la déesse du feu et commença à être vénérée par certaines factions à travers la société naine, mais personne n'atteignit jamais l'affection qu'ils portent à Dianek, déesse du monde souterrain en premier lieu.

Donc, les nains traitaient et commerçaient avec les autres nobles races en ce temps là, et leur empire grandissaient exponentiellement sous ceux des hommes et des elfes qui en étaient tout sauf dérangés, n'ayant que peu d'usage du sous-sol. Certains nains parmi les plus amers affirmèrent cependant que les autres les voyaient comme des créatures à peine meilleures que ce qu'on jette pour l'enterrer et qu'ils étaient considérés avec dédain. Toujours est-il que les nains firent bon usage de leur liberté et leur empire s'étendit fort loin. Ils minèrent des métaux précieux, érigèrent d'immenses cités souterraines, et partagèrent même certaines de leurs innovations avec les autres (notamment plomberie et consorts). Mais ils firent toujours preuve d'une certaine retenue, ne s'impliquant jamais dans les affaires politiques des autres races et traitant les Célestes avec un respect prudent.

Les nains n'ont jamais approuvé l'idée de mariages interraciaux, et cette tendance qu'on eu les elfes et humains à librement faire des bébés hybrides (bien que peu commune) a toujours éveillé leur dégoût. Pour eux la notion de sang-mêlé est profondément abjecte. Pendant le temps de la Lumière, le sujet a toujours été soigneusement évité et aucune archive d'aucune sorte en Pannithor n'a jamais mentionné le moindre mariage mixte impliquant un nain.

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptySam 29 Fév - 17:01

Résumé 4) Des Célestes

Durant le Temps de la Lumière, les Célestes opérèrent donc une OPA hostile sur les anciens dieux et prirent le pas sur eux grâce à leurs pouvoirs incroyables mais également grâce à leur nature attrayante. Ils purent facilement s'arroger la loyauté des nobles races car manipuler la volonté des races de Pannithor ne leur était guère difficile. Personne ne sait exactement comment ils s'y sont pris à l'époque et peu se sont posé la question depuis lors. Néanmoins (comme dirait Voldemort), un scribe du  nom d'Athalaneus qui a terminé dans une sorte d'asile de fous pour sa propre sécurité (c'est eux qui le disent, ndlr) a pas mal écrit concernant la Guerre des Dieux et ce qui s'en est suivi, faisant des observations intéressantes  concernant la nature des Lumineux et des Maléfiques en se basant sur la nature originelle des Célestes.

Selon lui, les Célestes semblent n'être ni entièrement physiques ni entièrement éthérés, ce qui les disqualifie d'office (toujours selon lui) pour prétendre au titre de dieux. Au lieu de ça, Athalaneus les considère comme des êtres "de grand pouvoir" qui sont apparus comme étant des dieux pour des créatures moins sophistiquées qu'eux, à savoir les races mortelles de Pannithor. Athalaneus affirme avoir étudié des fragments de textes anciens de la grande bibliothèque de Therennia Adar (une affirmation qui est censée déjà en dire long sur sa supposée santé mentale), et il parle d'étranges "autres mondes" et "plans de réalité" que les elfes apprirent à visiter grâce à la magie (enseignée par devinez qui) (oui les Célestes, bravo, vous suivez). Athalaneus prétend que les Célestes connaissaient bien les chemins pour s'y rendre car il s'agirait de leur lieu d'origine. Il affirme que les Célestes arrivèrent sur Pannithor depuis cet autre plan d'existence en quête d'un refuge pour échapper à une calamité quelconque, et voyant dans ce nouveau monde une opportunité de devenir des dieux pouvant facilement manipuler les races inférieures locales bien plus naïves.

Divers éléments mènent à penser que ces théories sur les Célestes ne sont pas à considérer comme sans intérêt. Les elfes ont en effet été flattés par l'attention portée par ces entités apparemment divines qui s'empressèrent d'étancher leur soif de savoir et de pouvoirs arcaniques. Pour les humains ce fut un véritable rapport de vénération et de subordination basé sur les superstitions et peurs naturellement engendrées par leur courte vie. Pour les nains les Célestes ne cherchèrent ni amitié ni vénération, satisfaits de garder une forme de relation semi distante caractérisant bien ce peuple dur. C'était un peu comme si les Célestes adoptaient toujours exactement le comportement attendu d'eux en fonction de la race concernée afin de toujours assoir une relation de supériorité de diverses manières.

Faut dire qu'apparemment les trois races en questions en tiraient divers bénéfices très concrets. Du moins pour un temps (toujours lire les petites lignes !) Sous la direction des Célestes, avec leur sagesse, leurs cadeaux et encouragements permirent à ces races de connaitre le pinacle de leurs civilisations respectives. Des flottes immenses, des cités immenses (au-dessus ou en dessous du sol dans les deux cas)...

Les Célestes de l'époque et leurs hauts faits étaient si nombreux qu'ils sont presque entièrement disparus désormais. Quelques uns notables demeurent : Liliana désormais connue sous le nom de la Dame Verte, ainsi que La Dame tout court ou encore Valandor. Tous accomplirent des merveilles, mais un nom sort du lot. Un nom maudit par tous ceux qui le prononcent car il est celui qui ruina tout ce que les Célestes accomplirent pour des raisons toujours sujettes à discussion et fort peu claires encore aujourd'hui. Oskan, parfois appelé "Père des Mensonges", bien que ce surnom lui fut bien donné après qu'il ne déclenche les catastrophes qui vont suivre.

Athalaneus parle beaucoup de lui dans ses écrits enfiévrés. Est-ce que nous parlons juste des divagations d'un fou ou de propos pertinents, la vérité a été usée par le passage du temps. En gros, il dit que : Oskan était le plus jeune des Célestes, peut-être le fils d'une union malheureuse de deux d'entre eux. Amer, et plein de haine pour sa propre race ainsi que celles de Pannithor, il est dit dans les écrits d'Anthalaneus qu'Oskan conçut un plan pour détruire les deux sans avoir à défier ses pairs. Trop jeune et trop faible et à peine toléré par ces derniers, il craignait le néant de la mort plus que tout. Il commença par projeter la destruction de ses propres nobles instincts (ça commence à ressembler à Kylo Ren cette histoire...) car il les percevait comme des choses étrangères piégées en lui, afin de pouvoir pleinement s'adonner à ses côtés sombres (Kylo Ren confirmé...) Un jour qu'il parcourait Therennia Adar, il croisa la route de Calisor Fanulian, plus grand des membres de sa race et elfe le plus puissant ayant jamais existé. Le pion parfait pour les plans d'Oskan

Après son enfermement dans l'asile, Athalaneus continua d'écrire furieusement  jusqu'à sa mort, allant jusqu'à graver dans les murs de sa propre cellule avec un caillou. Un mot était répété de partout et  ne cesse de déconcerter les historiens et étudiants : le nom de Reilur. Il y a eu beaucoup de théories excentriques émises depuis lors, dont celle que Ba'el et Valandor étaient deux aspects jumeaux le premier étant l'immonde général démoniaque des armées abyssales, et qu'ils seraient un jour réunis pour une ultime confrontation.

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.


Dernière édition par Farmace le Dim 1 Mar - 13:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cedoch

cedoch


Messages : 182
Date d'inscription : 18/05/2016
Age : 42

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyDim 1 Mar - 10:12

Ce fluff est loin d'être ridicule en fait et me fait dire encore plus qu'il mérite une VF !

Encore merci pour le boulot effectué! D'autant que c'est fait de manière distrayante. 😉👍
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyDim 1 Mar - 13:56

Avec plaisir Ced' ! Comme c'est un résumé je me permet de petites divagations effectivement, j'espère que ça ne déplait pas aux autres non-plus ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
icarius




Messages : 228
Date d'inscription : 03/01/2016
Localisation : Paris 15

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyMar 3 Mar - 22:14

Super merci pour ce partage. Il me semble que tu avais fait la même chose pour la v2. On y apprenait comment chacun des celestes s'étaient scindés en deux : une partie maléfiques et l'autre non.

Est-ce toujours conservé ? Le fluff approfondi ce passage où est-ce qu'on a une redite au mot pres façon GW?

_________________
Arrow mon Blog
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyMer 4 Mar - 0:14

Plop Icarius ! Et bien globalement le fluff reste le même mais beaucoup d'éléments ont été ajoutés, plus rarement modifiés ou des précisions ont été faites. Je compte tout résumer de toute façon (à moins que nous n'ayons une VF pour de bon mais franchement je n'y crois pas trop).

Je suis content que ça te plaise, ça fait plaisir de voir que nous sommes quelques uns à aimer l'univers autour du jeu lui-même. C'est pour son fluff que le jeu me passionne autant perso ^^ La suite très bientôt ^^

_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
Farmace
Modérateur
Farmace


Messages : 1689
Date d'inscription : 13/08/2014

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyDim 8 Mar - 4:08

Résumé 5) Le Miroir Fénulien

La saga de Calisor et Elinathora est plus communément appelée le conte du Miroir Fénulien. Il y a presque autant de versions différentes de cette histoire que d'étoiles dans le ciel (rien que ça...) et les détails divergent surtout en fonction des diverses races. En gros : pour les elfes c'est une tragique histoire de romance maudite, pour les humains une histoire mettant en garde contre les elfes égoïstes et arrogants, avec un protagoniste elfe incapable d'accepter qu'une humaine ne veuille pas de lui et tentant du coup de la séduire par magie, quant aux nains c'est un avertissement sur ce qui se passe quand deux races se mélangent. Les nains voient en effet les marriages mixtes entre elfes et humains (et n'importe quelle race) comme contre nature et estiment que chacun devrait piocher ses partenaires au sein de sa propre race, et que si les autres s'y étaient tenus on ne serait pas dans l'actuelle situation merdique dont souffre Pannithor.

Quant aux faits concrets ils restent les mêmes : Calisor était l'elfe le plus puissant et brillant qui ait jamais vécu. Rien ne lui était impossible : magie, arts guerriers, peinture, poésie, (ouais mais est-ce qu'il savait coder en C++ ou en java ? J'crois pas nan !), d'autant qu'il était beau et plein de charme même pour des critères elfiques. Lire sur lui c'est presque lire un récit mytjologique, et sa propre race se demande s'il est réaliste de considérer que tous les hauts faits qu'on lui prête sont bien de lui.

Autant de talent conjugué à une durée de vie aussi longue ne pouvait que finir mal. Quand il tomba amoureux, ce fut la fin des haricots (non, pire ! la fin du chocolat et de la bière, LA c'est dramatique !)

Elinathora était la fille d'un noble de petite envergure mais respecté qui l'avait amenée avec lui à Therennia Adar où il officiait comme ambassadeur. Sa mère était morte durant sa jeunesse et elle prenait soin de son père et du reste de sa famille depuis. Elle avait de la volonté, férocement indépendante, loyale, et était en gros une femme remarquable, mais sa situation ne lui laissait pas supposer qu'elle aurait un mariage avec un noble d'importance.

Mais quand Calisor la vit pour la première fois dans la cour du Haut Roi ce fut le coup de foudre. Il décida de l'épouser à tout prix sans savoir qu'il allait condamner le monde.

Sauf que (il y a toujours un "sauf que...") Elinathora était polie, respectueuse, mais pas intéressée. Du tout. vraiment pas. Déjà elle avait sa propre vie à mener, sa famille à aider, mais en plus l'idée de passer sa vie avec un elfe la terrifiait, alors un elfe aussi célèbre que Calisor c'était encore pire. Elle n'avait aucune envie de se marier avec quelqu'un qui la surpasserait à ce point en tout et tout le temps, et qui en plus aurait une espérance de vie plusieurs centaines de fois supérieure à la sienne. De plus, les enfants issus de ce genre d'union prennent toujours plus du côté elfique, et l'idée de ne jamais voir ses enfants entièrement arrivés à un âge adulte tandis qu'elle vieillirait et que son mari resterait le même l'horrifiait.

Bien du monde vint la supplier de changer d'idée y compris son propre père. C'était une belle opportunité politique pour sa famille, sa ville et même son peuple entier. Les elfes, eux, ne pigeaient même pas qu'une simple femme humaine puisse refuser les attentions d'un bonhomme comme Cali. Ils pensaient qu'Elinathora faisait preuve d'arrogance et même de provoc en disant non. Mais personne ne put la convaincre, Calisor compris, malgré ses nombreux cadeaux et hauts faits accomplis pour l'impressionner. Il sombra donc dans une profonde dépression.

Tout Therennia Adar ressentit la contrariété de Calisor et même dans les autres royaumes elfiques. Son peuple comptait sur Calisor depuis trop longtemps et pour trop de trucs. Il fut finalement relevé de ses fonctions par le Haut Roi qui en avait marre de le voir négliger ses responsabilités. Il jeta les symboles de son office, prit une simple cape de voyage et partit dans les clairières entourant la ville pour y errer misérablement et écouter du goth rock.

Ce moment de l'histoire est l'un de ceux où l'on trouve le plus de divergences d'une version à l'autre. Les nains disent que Calisor était tel un gamin boudeur qui s'était exilé parce que les choses ne s'étaient pas passées à sa convenance. Les elfes décrivent ce moment comme une histoire propre à briser le cœur, le pinacle de la tragédie, le moment où il fut brisé de corps et d'esprit par son amour à sens unique. Pour les humains c'est raconté avec plus de cynisme : le meilleur exemple que les elfes sont des connards arrogants et leur absence de capacité à faire face à l'adversité. En revanche, tous racontent la suite avec une égale horreur.

Calisor maudissait les cieux, parfois en hurlant, parfois dans un murmure, et empruntait volontairement des chemins lui permettant d'éviter de rencontrer qui que ce soit (bien qu'en vérité plus personne n'avait envie de l'entendre se plaindre à se moment de toute façon). En tous cas, est-ce un cruel destin ou quelque chose de plus sombre qui mit Oskan sur le chemin de Calisor alors au summum du désespoir.

Ce qui s'est dit entre eux exactement nul ne le sait (pratique...) Il est possible que Calisor s'épancha auprès du jeune Céleste (il avait l'habitude de leur parler à comme à des bons potes alors bon), il n'avait donc aucune honte à exprimer sa tristesse auprès de l'un d'eux. La seule chose certaine et qu'Oskan apprit d'une façon ou d'une autre la sources des malheurs de Calisor, et il en résultat quelque chose qui résonnerait à travers les ages : la création du Miroir Fénulien.

La nature exacte du Miroire est toujours sujette à débat. Certains érudits disent que c'était un véritable miroir, concret et physique forgé par les arts magiques à partir de pas mal d'artefacts. D'autres disent que c'est un sortilège unique au monde et jamais lancé auparavant qui fut jeté et que des esprits plus simples que celui de Calisor ne purent que trouver le mot "miroir" pour en parler de façon métaphorique. Quelle que soit la vraie version certaines choses ne changent jamais. L'idée du Miroir fut suggérée à Calisor pour gagner le coeur d'Elinathora : il suffisait qu'il l'amène à regarder dans ses profondeurs. La création du miroir fut une prouesse magique jamais réalisée auparavant par qui que ce soit y compris Calisor lui-même, et elle nécessita bien des éléments exotiques et rares, parmi lesquels le plus rare de tout : un fragment de l'Étoile des Cieux. C'est une traduction littérale de chaque texte détaillant l'évènement et les termes restent toujours les mêmes en ancien nanesque, elfique et primovantien.

Oskan ajoutat une mise en garde : Elinathora ne devait pas regarder dans les profondeurs du Miroir après un certain temps lorsqu'un oiseau doré se ferait entendre, mais cet avertissement fut ajouté comme une sorte de détail sans conséquence. Il est presque certain qu'à cet instant Calisor était trop pris par ses pensées ennamourées pour prendre bonne note de ce détail. Pourquoi Oskan a fait ne serait-ce qu'en parler divise ceux étudiant cette histoire (un fragment de son côté bienveillant ayant voulu laisser une chance aux mortels ? Une règle ou une coutume des Célestes ?) Toujours est-il que Calisor gonflé à bloc avait un nouveau but, et quand il revint à la cour du Haut Roi et supplia pour qu'on lui prête une flotte puissante et nombre de ressources, on lui accorda tout avec joie. Voir Calisor ainsi de retour contentait le Haut Roi mais cette concession fut le dernier clou dans le cercueil du destin du monde dans la version naine du conte. Si le roi avait été plus avisé et s'était méfié de la lueur avide dans le regard de Calisor, ou s'il l'avait questionné un peu avant de lui signer un chèque en blanc, le désastre aurait peut-être pu être évité. Bizarrement le récit elfique est bien plus indulgent : le Haut Roi subissait beaucoup de pressions depuis l'absence de Calisor et son retour était un grand soulagement.

La quête prit des années. Réunir les matériaux exigeat de longs voyages et chacun fut coûteux en ressources et parfois en personnes. Personne n'osait le remettre en question, mais le jour où il déclara sa quête accomplie et s'isola dans ses quartiers pour commencer à bosser, sa flotte avait été pratiquement décimée et les coffres du Haut Roi étaient presques vidés. Et Calisor s'en cognait royalement, il avait ce qu'il lui fallait, et bientôt il quitterait la friendzone !

(la suite un autre jour, y a encore deux pages alors zut).


_________________
N'hésitez pas à aller dans la section Background de Kings of, j'y fais un petit récit, n'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, ça fait toujours plaisir Smile.
Revenir en haut Aller en bas
hammers wolf

hammers wolf


Messages : 363
Date d'inscription : 12/07/2015
Localisation : Limoges

Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff EmptyMer 25 Mar - 11:39

Tout ça c'est super , merci
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Kings of War : le résumé du fluff Empty
MessageSujet: Re: Kings of War : le résumé du fluff   Kings of War : le résumé du fluff Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Kings of War : le résumé du fluff
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Résumé des règles
» Du nouveau fluff
» Viridiens? Leur lore/fluff?
» Un peu^^ de fluff autour de mon royaume humain
» Fluff de la campagne Lyonnaise d'Août/Septembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mantic French Community :: Kings Of War :: Background-
Sauter vers: