Mantic French Community
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Ce forum a pour but la promotion, le rassemblement et le développement de la communauté de joueurs des jeux de Mantic Games en France.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur les tongs Havaianas Brasil en noir
11 € 22 €
Voir le deal

 

 Les Tribus de la Louve

Aller en bas 
AuteurMessage
Magarch

Magarch

Messages : 173
Date d'inscription : 17/11/2015
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)

Les Tribus de la Louve Empty
MessageSujet: Les Tribus de la Louve   Les Tribus de la Louve EmptySam 30 Mai - 14:31

Voici une ébauche du background de mon armée thématique - des sortes d'amazones tribales combattant avec des loups, oiseaux-tonnerre et autres tricératops. Wink Il s'agit principalement d'une liste de Royaumes des Hommes, avec des alliés de l'Alliance du Nord (Frostfang Cavalry pour les fenrulfs).

Vous trouverez également ici une liste thématique que j'ai créée pour le plaisir, avec les noms repris dans le background. Elle est en VF selon les termes traduits utilisés sur le site de Kings of ALN.

Dites-moi ce que vous en pensez !


-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-


LES TRIBUS DE LA LOUVE


Guerrières nomades et féroces, les Tribus de la Louve sont une véritable plaie pour les nations civilisées car elles ne cessent de lancer des raids sur les communautés vulnérables des plaines centrales. Elles considèrent les nations civilisées comme de simples proies, pillant ressources et nourriture tout en faisant des prisonniers pour les utiliser comme esclaves ou source de recrutement. En réalité, les Tribus de la Louve sont divisées en clans rivaux, qui n'hésitent pas à s'attaquer mutuellement si elles perçoivent un signe de faiblesse chez les autres. Bien qu'il leur arrive de fomenter une alliance pour lancer un raid sur une cible plus coriace ou mieux défendue, ce n'est jamais que temporaire. Les loups ne chassent qu'avec leur meute.


Guerrières des Clans

Seules les femmes sont habilitées à chasser et se battre au sein des Tribus de la Louve - les hommes sont invariablement des esclaves chargés des basses besognes ou servant de reproducteurs forcés, toujours faits prisonniers lors de raids. De fait, les femmes sont toutes entraînées au combat et l'entièreté du clan peut être rassemblé pour un raid si nécessaire.

Chaque guerrière fabrique son propre armement - ou le récupère sur les ennemis qu'elle défait. Bien que les tribus ne soient pas connues pour leur artisanat élaboré, l'apparence primitive de leur équipement ne les rend pas moins dangereuses au combat. La plupart adopte la machette, la hache, la massue ou la lance comme arme de prédilection, et se battent avec un bouclier comme unique protection.

Les jeunes des Tribus commencent souvent leur entraînement avec de simples frondes. Elles apprennent de leurs soeurs tout en restant à distance et en harcelant leurs proies. Forcées d'utiliser leur environnement et leur seule agilité pour survivre, elles apprennent à se battre en groupe.

Lorsque vient le temps du rite de passage à l'âge adulte, la jeune se voit offrir deux voies : celle du Croc ou celle de la Griffe. La voie du Croc est la plus glorieuse et prestigieuse, mais aussi la plus dangereuse car il s'agit d'abattre sa proie en combat rapproché. Celle de la Griffe est plus pragmatique et consiste à maîtriser l'arc emblématique des Tribus, mais celles qui le pratiquent sont souvent considérées comme étant d'un rang inférieur. Il n'est pas surprenant que nombre de jeunes choisissent le Croc plutôt que la Griffe.

Une fois sa voie choisie, la jeune fabrique sa propre arme sous la supervision des adultes et doit alors se rendre seule pour chasser un loup avec uniquement sa création, rapportant sa fourrure ou sa tête comme preuve de sa victoire. Elle n'a qu'un jour pour réussir - celles qui échouent sont exilées dans la honte, du moins celles qui ont l'audace de revenir bredouille. Celles qui réussissent deviennent alors des guerrières ou des archères selon leur voie.

Il n'est pas rare qu'une guerrière se laisse submerger par une rage primale au plus fort des combats. Certaines délaissent le bouclier, préférant un style de combat totalement offensif. Elles sont connues sous le nom de braves, et sont traitées avec respect par leurs soeurs. Beaucoup passent alors un autre rite, qui consiste à chasser et soumettre un loup, devenant son alpha. Celles qui y parviennent gagnent alors un compagnon loyal prêt à mourir à leurs côtés. Lorsque les braves chargent l'ennemi, elles sont souvent accompagnées de loups, femmes et bêtes combattant côte à côte alors que crocs et lames mordent la chair de leurs adversaires dans une terrible sauvagerie. Ce sont ces attaques qui ont donné leur réputation de monstres inhumains à forme de loup aux membres des Tribus.


Compagnons Sauvages

Comme leur nom l'indique, les Tribus de la Louve ont un lien particulier avec cet animal et utilisent plusieurs races de loups pour la chasse et le combat (même si dans l'esprit des guerrières, les deux sont la même chose). Leur esprit sauvage n'est jamais brisé, bien au contraire - c'est par la force que s'établit la relation entre une guerrière et son compagnon. Ceci étant, une fois que le lien est créé, la loyauté de ces animaux est telle que seule la mort de l'un d'entre eux peut le briser.

Le loup commun est le plus couramment rencontré, souvent déambulant librement dans le camp. Nombre de guerrières ont un compagnon loup qui les accompagne - et c'est souvent de là que vient la légende que les membres des Tribus s'accouplent avec des loups. Lorsque l'alpha d'une meute est tué par une guerrière, le reste de sa meute peut reconnaître cette dernière comme leur nouvel alpha - cela reste rare, mais est considéré comme un signe favorable des esprits lorsque cela se produit. Ces meutes sont alors lâchées lors des raids pour rabattre les civils paniqués vers leur destin d'esclave, ou encore harcelant les flancs des armées ennemies afin de se repaître des faibles et des blessés.

Les worgs sont des loups de la taille d'un petit cheval, bien plus intelligents et féroces en comparaison, qui chassent en meutes dans les plaines centrales. Ce sont des chasseurs astucieux qui ne peuvent pas être apprivoisés ou dressés, raison pour laquelle ils sont tués à vue par les nations humaines qui habitent près de leur territoire. D'une certaine manière, leur relation avec les Tribus de la Louve est une alliance de circonstance pour de plus grandes chances de survie...bien qu'ils n'acceptent d'être montés que par celles qui parviennent à les soumettre en combat singulier. Les guerrières désireuses de rejoindre les redoutées chevaucheuses de worg doivent se mettre en chasse de leur propre monture - et rares sont celles qui en reviennent. Celles qui y parviennent sont célébrées comme il se doit.

Les fenrulfs sont encore plus rares, des loups d'une taille monstrueuse qui vivent dans des tanières reculées. La légende veut que ce sont des worgs qui ont continué de grandir au fil des décennies, n'ayant jamais été vaincus. Ce sont tous des solitaires férocement territoriaux. Leur ruse et leur force sont légendaires, et seules les plus intrépides des guerrières partent en quête de l'un d'entre eux pour le chevaucher. Il est difficile de localiser l'une de ces bêtes, mais la partie la plus ardue reste de la soumettre. Seule une guerrière par cycle parvient à revenir sur le dos d'un fenrulf. Ce dernier survit souvent à sa cavalière et reste alors généralement avec son clan - même s'il n'accepte une nouvelle cavalière que si elle parvient à le soumettre, ce qui reste loin d'être aisé.

Les fenrulfs sont considérés comme des animaux sacrés au sein des Tribus. Ils ne sont jamais restreints et seule leur cavalière a le droit de le toucher. Les autres évitent de se trouver sur son chemin. C'est un sacrilège de déranger un fenrulf faisant partie d'un clan, généralement puni par la mort de l'impertinent(e) sous les crocs de la bête en question. La seule exception est lorsque la cavalière d'un fenrulf est décédée - une guerrière peut alors tenter sa chance de devenir sa nouvelle cavalière en le défiant selon un rite formel. Même ainsi, la mort de l'impudente sous les crocs du monstre reste la norme.


Incarnations du Tonnerre

Tous les animaux utilisés par les Tribus ne sont pas des loups. Dans les plaines centrales vivent toutes sortes de créatures, dont les pesantes bêtes-tonnerre.

Ces quadrupèdes écailleux pesant plus d'une tonne atteignent souvent la taille d'une petite maison et vivent en troupeaux allant d'une demi-douzaine à une trentaine d'individus. Bien que ce soit des herbivores, ils sont loin d'être démunis avec leurs cornes pointues et leur collerette osseuse particulièrement résistante. Face aux prédateurs, les bêtes-tonnerre font volte-face et chargent têtes baissées pour éventrer et piétiner ceux qui osent les chasser. Leur nom vient du fait que le bruit de leur charge pesante faisant trembler le sol évoque le tonnerre.

Ceci étant, ils sont loin d'être invincibles. Un groupe coordonné peut finir par les épuiser en les harcelant constamment sur leurs flancs et en blessant leurs pattes pour finir par les immobiliser. Bien qu'une telle créature soit une source de nourriture et de matériaux pour un clan entier, les Tribus se sont rendues compte que leur force pouvait aussi être soumise et mise à profit. La puissance et l'endurance de ces animaux est telle qu'ils peuvent aisément transporter un poids considérable sur leur dos sur de longues distances.

C'est pourtant lors des combats que les bêtes-tonnerre se révèlent le plus efficace. Une fois équipés d'un howdah et dirigés par un équipage de guerrières vers l'ennemi, ils peuvent faire des ravages dans les rang adverses. Bien souvent, ils servent de bélier pour enfoncer les lignes voire fortifications ennemies, la terreur s'emparant des défenseurs alors qu'ils sont éparpillés comme des fétus de paille sous leur charge implacable.

Les oiseaux-tonnerre sont des rapaces gigantesques dont les ailes obscurcissent le soleil lorsqu'ils volent dans le ciel. Il est impossible de les dresser une fois adultes : le seul moyen est d'être présent lors de leur éclosion, afin qu'ils vous considèrent comme leur parent. Une fois élevé de la sorte, un oiseau-tonnerre peut être chevauché et offre alors une mobilité sans commune mesure à sa cavalière. Récolter des oeufs dans leur nid est un tâche extrêmement dangereuse - les oiseaux-tonnerre ne nichent que dans les pics les plus élevés des plaines centrales et défendent férocement leurs jeunes. Lorsqu'une guerrière déterminée revient avec l'un de ces trophées tant convoitées, elle est célébrée comme une véritable héroïne du clan.


Alphas de la Meute

A la tête d'un clan se trouve la cheftaine. Ce n'est que par la force qu'elle a obtenu son statut, et c'est en démontrant sa force qu'elle reste à ce poste. Les cheftaines des Tribus de la Louve doivent s'assurer que leurs subalternes sont bien nourries, ont suffisamment d'esclaves pour s'occuper des tâches indignes de guerrières et disposent de suffisamment de ressources pour fabriquer leur équipement. Elles doivent aussi s'assurer qu'elles disposent d'un flot constant de nouvelles recrues, que ce soit par la capture de jeunes filles ou la reproduction avec des mâles prometteurs.

Il n'est pas surprenant que c'est par l'exemple qu'une cheftaine dirige. Elle est souvent l'une des meilleures guerrières de son clan, si pas la meilleure - si ce n'était pas le cas, ce serait la porte ouverte aux défis de guerrières plus jeunes pour prendre sa place. Beaucoup chevauchent des montures prestigieuses, qu'elle a chassé elle-même. La cheftaine est aussi la première à choisir dans le butin pris lors d'un raid. Elle s'assure ainsi d'avoir le meilleur équipement qui soit, ce qui la rend encore plus redoutable à affronter.

Les cheftaines les plus sages savent qu'elles doivent bien s'entourer pour accomplir ses devoirs de dirigeante. La force est tout pour les Tribus de la Louve, et donc ce sont les meilleures guerrières du clan qui constituent sa cour. C'est à la fois un honneur qu'elle leur accorde et une manière de garder à l'oeil de potentielles rivales - en effet, n'importe quelle guerrière peut défier la cheftaine en place si elle estime qu'elle est plus faible. En s'assurant que les plus grandes héroïnes du clan soient à ses côtés, elle rend ces défis plus difficiles - après tout, aucune de ces puissantes combattantes n'acceptera que quelqu'un d'autre qu'elles défie leur supérieure. Il n'est pas rare que l'un de ces héroïnes défie en réponse l'impudente pour tester sa force d'abord.

Après la bataille, les membres de la cour de la cheftaine sont les suivantes à se servir dans le butin. L'ordre dans lequel elles le font est déterminé par un concours de bravades, où chacune décrit ses exploits et expose ses trophées pris aux meilleurs combattants adverses. La cheftaine prend sa décision selon leur popularité au sein du clan après avoir entendu leurs sagas respectives. Il est rare qu'elle prenne le risque d'aller à l'encontre de ses subalternes, bien qu'elle puisse le faire pour essayer d'enrayer l'ascension d'une guerrière trop populaire qui pourrait mettre en danger sa propre place.


Choisies par les Esprits

Pour les membres des Tribus de la Louve, la magie est l'expression des esprits - et seules les shamanes sont habilitées à l'entendre et à la propager. Ce sont elles qui conseillent les cheftaines et président aux rites, interprétant les signes pour indiquer si les esprits sont favorables ou s'ils sont mécontents face aux décisions à prendre. Seule une poignée de femmes possède ce don, et seules les shamanes peuvent les repérer.

Pour toutes ces raisons, les shamanes sont à part - craintes et respectées par les autres membres de la Tribu, leur tente est toujours sur la position la plus élevée du camp, afin de mieux écouter la voix des esprits. Personne n'est autorisée à y entrer, si ce n'est leur éventuelle apprentie.

Leur magie shamanique est liée aux forces primales de la nature - principalement les puissances élémentaires de l'air, de l'eau, de la terre et du feu - et aux manifestations des esprits. Des loups spectraux jaillissent du néant pour écharper les ennemis alors que des boules de feu explosent dans leurs rangs - telle est l'expression de la colère des shamanes.

Avant un raid, les shamanes président un long rite afin d'attirer les faveurs des esprits pour le combat à venir. Durant ce dernier, certaines guerrières entrent en transe ou sont parcourues de spasmes. On dit d'elles qu'elles sont visitées par les esprits. Ces élues sont alors prises à part par les shamanes et se voient offertes un masque totem rituel ainsi que des armes de poing représentant des griffes animales. Elles boivent alors une concoction spéciale qui les fait entrer dans une frénésie meurtrière. C'est un grand honneur de faire partie de ces guerrières esprits, bien qu'elles meurent généralement peu de temps après - que ce soit sous les coups ennemis ou les effets secondaires des drogues des shamanes. Quelques-unes y survivent cependant. Ces combattantes n'ont alors plus toute leur tête, ne pouvant plus revenir à une vie normale. Elles sont supervisées par les shamanes qui les utilisent dans leurs rites pour communiquer plus facilement avec les esprits.

Parmi elles, il arrive rarement qu'une se distingue des autres - possédant une force incroyable, capable d'endurer des coups terribles ou proférant des paroles dans une langue que seules les shamanes comprennent. Les membres des Tribus croient que les esprits l'ont choisie pour être leur championne. Cette combattante lunatique entre alors dans la légende de leur clan. Son esprit ne lui appartient plus, elle est désormais la propriété des esprits qui l'habitent - et en réalité, elle serait bien incapable de reconnaître la place prestigieuse que ses soeurs lui donnent. Telle est la triste ironie de ces  guerrières d'exception : atteindre la gloire qu'elle avait toujours désirée dans son ancienne vie, tout en ne pouvant jamais en être consciente.
Revenir en haut Aller en bas
pantoufle

pantoufle

Messages : 240
Date d'inscription : 15/03/2018
Localisation : Bordeaux

Les Tribus de la Louve Empty
MessageSujet: Re: Les Tribus de la Louve   Les Tribus de la Louve EmptySam 30 Mai - 16:02

Et ben bravo ! C'est un super fluff 😁.
On attends les figurines maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Magarch

Magarch

Messages : 173
Date d'inscription : 17/11/2015
Age : 40
Localisation : Belgique (Liège)

Les Tribus de la Louve Empty
MessageSujet: Re: Les Tribus de la Louve   Les Tribus de la Louve EmptySam 30 Mai - 18:00

pantoufle a écrit:
Et ben bravo ! C'est un super fluff 😁.
On attends les figurines maintenant !

Merci ! Smile

J'ai mis quelques photos sur Kings of ALN : https://kow.armylistnetwork.com/liste-19454-le_clan_de_la_louve_noire.html.

Les Tribus de la Louve 559

L'armée est toujours en cours de construction et ça prend du temps de proprement préparer ces vieilles figurines en métal de Shadowforge Miniatures, mais ça donne bien. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les Tribus de la Louve Empty
MessageSujet: Re: Les Tribus de la Louve   Les Tribus de la Louve Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Tribus de la Louve
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mantic French Community :: Kings Of War :: Background-
Sauter vers: