Ce forum a pour but la promotion, le rassemblement et le développement de la communauté de joueurs des jeux de Mantic Games en France.
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chute du Gryphon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grimaldus

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : Paris

MessageSujet: La chute du Gryphon   Sam 23 Avr - 20:43

La chute du Gryphon




Ezeki observait ses troupes d'un air satisfait. Aujourd'hui, il pourrait se régaler du sang de nombreux humains, et enverrait un message fort à ceux qui le pensaient faible. Il était un combattant redoutable, et était capable de défendre ses terres contre tous ceux qui oseraient le défier.

Des canons, des arcs, des arquebuses... Des chevaliers, rutilant dans leurs armures d'acier, et des piquiers organisés: voilà ce que le Royaume des hommes lui proposait. En face, ses propres soldats, animés par des énergies nécromantiques, qui s'agitaient à l'odeur de la chaire fraiche. Ses frères, des chevaliers vampires sans égaux, maintenaient leur monture immobile d'une main de fer. A sa gauche, des Apparitions, terrifiants roi-guerriers morts-vivants d'un autre temps, semblaient fixer le Seigneur adverse, comme s'ils désiraient le mettre à terre.

Quelques jours auparavant, il avait vaincu une avant-garde humaine, et avait dispersé leurs troupes. Aujourd'hui, il venait finir le travail. Mais d'autres humains venaient s'interposer. Ils en paieraient le prix.

Au son des cours, les troupes s'élancèrent, les flèches sifflèrent dans les airs, et le combat allait pouvoir commencer.


[HRP: Scénario Pillage, avec 7 objectifs. De belles listes, presque full painted]

Déploiement:





La bataille:

Nous n'avons pas pris de notes tour par tour, mais voici ce qu'il s'est passé.

Les tirs des humains furent peu efficaces (beaucoup de couvert + placement pas forcément judicieux au départ), et les Morts-vivants ont avancé aussi vite que possible pour arriver au corps-à-corps. Une horde de lancier squelette est venue bloquer les chevaliers et la bête de guerre adverse, permettant aux zombis d'engluer les unités solides et au Vampire, accompagné des Chevaliers Faucheurs d'âmes, de détruire la Garde d'honneur de la ligue de Rhordia (jouée en allié).

De manière générale la solidité/moral élevé des morts-vivants a permis de tenir le centre du champs de bataille, permettant aux spectres/Vampires/Faucheurs d'âmes d'impacter de flancs les troupes adverses.

Mention spéciale pour le duel du Vampire contre la bannière adverse puis contre le Seigneur Humain sur Gryphon.







Ezeki s'était frayé un chemin jusqu'au Seigneur adverse. Déjà affaibli par ses précédents combats, l'homme et sa monture eurent bien du mal à faire face à la fureur sanguinaire du Seigneur Vampire. Après quelques passes d'armes, la lame du Vampire vint frapper son adversaire, décapitant son Gryphon d'un seul coups. Le Seigneur chuta, visiblement écrasé par le monstre qu'il chevauchait. Etait-il encore en vie ? Ezeki s'en moquait bien. Il avait déjà tourné son regard vers d'autres victimes, et d'un simple coups de talon, fit décoller son pégase, pour s'élancer vers sa nouvelle cible...








Au final, une excellente partie ! On a beaucoup appris, mon adversaire, le Prince Calirion, ayant je pense chèrement payé son déploiement, mais s'est fièrement battu !

Plus de fluffs et de photos à venir =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Calirion

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 28
Localisation : Saint Brice sous Forêt (95)

MessageSujet: Re: La chute du Gryphon   Dim 24 Avr - 14:52

A mon tour d'ajouter mon petit bout de fluff :

Une douce lumière illuminait de ses rayons apaisants la salle au sol de marbre blanc à travers  les ouvertures sculptées. Les  blanches colonnes aux veinures bleutées supportaient l’édifice empreint de majesté. Le splendide trône au centre de la pièce rayonnait sous la bénédiction matinale de l’astre solaire. Depuis, l’Imperator d’Andorin surplombait son audience.  

Brisant la sérénité du lieu, les portes ouvragées s’ouvrirent avec célérité, deux gardes seigneuriaux dans leur lourde armure de plates soutenaient chacun d’un côté un soldat des troupes régulières. L’uniforme du malheureux était maculé de boue et de sang, son armure ébréchée en plusieurs endroits. Toutefois, c’était davantage son regard terrorisé qui laissait les nobles présents sans voix.

« Votre Altesse, pardonnez-nous cette intrusion mais cet homme possède des informations cruciales à vous remettre… » annonça un des deux soldats d’élite.

« Apportez immédiatement une chaise et un coupe de vin pour cet homme » se contenta de répondre l’Imperator dont un éclat d’inquiétude passa presque imperceptiblement dans son regard.

Remerciant d’un hochement de tête, le soldat s’assit et délivra son funeste récit :

« Votre Majesté, je faisais de l’armée du Baron Von  Karenberg qui avait été rassemblée pour éliminer la menace inconnue qui avait détruit la bourgade de Pietrsburg. Nous avons bien trouvé les responsables mais je crains votre Altesse que nous ayons échoué… »

«  Continue… » ordonna le dirigeant d’Andorin, sa main se crispant sur la garde de son épée runique.

«  Des morts votre majesté, des morts qui marchent, des cauchemars de terreur sont apparus de nulle part alors que nous étions à peine arrivés sur les lieux. Le baron Von Karenberg a ordonné la formation d’une ligne de bataille mais nous étions dans la précipitation…
Nos tirs furent inefficaces en raison du terrain et de la faible clarté, nos chevaliers chargèrent avec vaillance mais furent repoussés par un mur de lances portées par des squelettes guerriers.

Au centre, nous avons tenu la ligne à grand renfort de coups de lances et d’épées. Malgré mes camarades qui tombaient sous les lames rouillées ou dévorés par ces maudits cadavres, les Boucliers d’Argent sont parvenus  à mettre un terme à l’existence impie d’une horde de cadavres à l’aide de leurs longues lances.
De mon côté, j’ai eu le privilège de combattre au côté du seigneur Von Karenberg et de son griffon ! Haranguant les hommes autour de lui, il parvint à nous rassembler pour attaquer et défaire des créatures difformes de grande taille ! A ce moment nous croyons avoir une chance de survivre et puis ils sont arrivés…

Des spectres immatériels et des chevaliers morts nous ont pris en tenaille et massacrés. Notre cavalerie et notre artillerie avaient échoué à les repousser.

Dernière lueur d’espoir, le baron bien que blessé affronta courageusement le général ennemi à la peau si pâle mais d’une telle puissance ! Notre courageux commandant et sa monture ne pouvaient tenir tête à une telle créature et le baron périt vaillamment, l’arme à la main.

La mort du baron marqua le début de notre défaite, complètement débordés de tous les côtés, isolés et sans officier, la ligne s’effondra. Je suis parvenu avec quelques frères d’armes à trouver et porter la dépouille de notre commandant et à quitter ce lieu maudit… »


Ayant fini son récit, le soldat se pris la tête dans ses mains tremblantes et sembla sur le point de s’effondrer.

L’imperator se leva de son trône et déclara :

« Le baron Von Karenberg était une personne de valeur et un ami fidèle, des funérailles dignes d’un héro lui seront organisées, je te remercie soldat d’avoir porté jusqu’à nous son corps meurtri. Gardes !  Amenez ce brave homme se restaurer et prévenez également le Conseil qu’il doit se réunir séance tenante. Les morts doivent rester sous terre ainsi en va l’ordre des choses et je ne laisserai pas ces créatures poser un pied sur le sol d’Andorin la Radieuse ! »


Debriefing : Je mettrai quelques photos supplémentaires prochainement. Ce fut une partie très plaisante à jouer en dépit du résultat sans appel 5-0 pour les morts vivants. Adversaire super cool avec une superbe armée full peinte, du bonheur!  cheers

Je jouais une armée Royaume des Hommes équilibrée avec quelques alliées de la Ligue de Rhodia (cavalerie d'honneur et canon orgue).

Les photos déjà postées (merci Grimaldus!) montrent assez bien le déroulement de la partie : Si je me suis pas trop mal débrouillé sur le centre, l'effondrement de mes deux flancs a permis une manœuvre efficace de prise en tenaille par mon adversaire.

Mon déploiement était clairement mauvais, je n'ai pas pu manœuvré avec mes unités rapides, mes chevaliers ont dû affronter des lanciers et mes unités de tirs n'avaient que bien peu de lignes de vue  Mad ...au moins j'en tire des leçons fort utiles !

J'ai très mal utiliser mon général sur monture ailée, il faudra que je le joue bien plus agressif la prochaine fois.

Pour ma défense, je n'avais jamais joué en 2000pts et cela faisait un moment que je n'avais pas joué tout court  scratch .

Une belle partie très instructive et sympa, quand tu veux pour remettre ça !  Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Farmace
Modérateur
avatar

Messages : 1153
Date d'inscription : 13/08/2014

MessageSujet: Re: La chute du Gryphon   Dim 24 Avr - 18:09

La parie fluff est sympatoche, merci pour ce rapport de combat ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaedaz

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 08/12/2015
Age : 25

MessageSujet: Re: La chute du Gryphon   Dim 24 Avr - 18:40

Rapport très sympa a lire avec ce fluff =)
Pour la remarque "je n'ai pas pu manœuvré avec mes unités rapides" à mon avis la table était un petit peu petite pour 2000pts. Je ne vois pas comment tu aurais pu déborder sur le côté sachant que des deux côté toute la table était pleine (et en rang plutôt serré quand même).
Du coup peut être qu'une liste moins basée sur la mobilité mais plus sur l'impact avait l'avantage ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimaldus

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La chute du Gryphon   Lun 25 Avr - 10:56

En effet, la table est un peu petite. C'était la première fois que je jouais dessus en 2000 points, je pense que l'on restera en 1500 lorsque ce sera à domicile.

Nos deux armées avaient une mobilité supérieure, mais ma horde de Lanciers squelettes placée face à sa Cavalerie a totalement bloqué ce couloir. Et comme j'avais juste derrière une troupe de Chevaliers faucheurs d'âmes, il aurait eu du mal à manœuvrer sans exposer son flanc.

Edit: Plus de photos ce soir Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimaldus

avatar

Messages : 157
Date d'inscription : 30/11/2015
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: La chute du Gryphon   Lun 25 Avr - 22:34

En effet, la table est un peu petite. C'était la première fois que je jouais dessus en 2000 points, je pense que l'on restera en 1500 lorsque ce sera à domicile.

Nos deux armées avaient une mobilité supérieure, mais ma horde de Lanciers squelettes placée face à sa Cavalerie a totalement bloqué ce couloir. Et comme j'avais juste derrière une troupe de Chevaliers faucheurs d'âmes, il aurait eu du mal à manœuvrer sans exposer son flanc.

Background:


Pietrsburg. Un petit village, perdu dans la campagne. Peut-être une centaine d’habitants, installés ici depuis des générations. La bourgade ne présentait que peu d’intérêt : elle n’était pas située sur une route commerciale d’importance, ne possédait aucunes richesses… Du moins, pas aux yeux d’un être humain. Mais le Seigneur Vampire Ezeki n’avait pas tourné son regard vers ce lieu paisible sans raisons. Ce qui l’intéressait, c’était le cimetière de ce village. Des centaines de corps, enterrés ici depuis des générations, et pour la plupart sans autre protection que le bois pourri de leur cercueil. Seuls les plus chanceux avaient été enterrés par de vrais prêtres, et donc protégés par des runes et sortilèges destinés à protéger leur corps contre toute forme de magie nécromantique. Une vraie opportunité pour le vampire, qui pourrait augmenter la taille de son host à moindre frais.  C’était pour cela qu’il avait pris le risque de s’aventurer un peu plus profondément que d’ordinaire dans les terres de l’Imperator d’Andorin, son voisin le plus proche et possesseur d’un royaume riche et vaste, qui attirait la convoitise d’Ezeki depuis des années. Il avait amené avec lui une grande partie de son armée : des hordes de morts-vivants à pieds, les spectres tourmentés de ses anciens adversaires, mais également ses propres frères d’armes, chevaliers d’élite dont il était autrefois le mentor, avant de les corrompre et de les transformer en Vampires.



Le village s’éveillait doucement. Les premiers paysans sortaient à peine de leur bâtisse, prêt à commencer une nouvelle journée de dur labeur. Ils ne prêtaient aucune attention à l’orée de la forêt toute proche, ignorant tout de leur funeste destin. Les quelques soldats présents n’étaient guère plus vigilant.

Lorsque l’assaut fut lancé, il fallut 5 minutes avant que ne résonne les cloches du village. Propulsés par la magie des Nécromanciens, les zombis s’élançaient vers le village presque silencieusement, et ne furent repérés que trop tard. Les spectres et les Faucheurs d’âmes avaient été envoyés pour s’assurer que personne ne s’échapperaient du piège tendu par Ezeki. En quelques instants, hommes, femmes, enfants et animaux furent massacrés. Aucun feu ne fut allumé, pour ne pas alerter, et les morts furent relevés.

Ce n’est que plus tard dans la journée, alors que le Seigneur Ezeki entreprenait de souiller le cimetière de Pietrsburg, que furent repérés quelques soldats humains qui observaient la scène, au loin. On rapporta également à Ezeki qu’une vaste armée avançait à sa rencontre, mené par un noble chevauchant une créature monstrueuse. Il était hors de question pour le Seigneur Vampire de laisser les soldats humains raconter ce qu’ils avaient vu : les sortilèges utilisés, les morts qu’il relevait du cimetière… Il était impératif que l’Imperator ne réalise pas le vrai but de son attaque.



Laissant quelques soldats en retrait, ainsi qu’un de ses nécromanciens pour achever son travail, le Seigneur Ezeki mit son armée en ordre, et s’élança au devant de son adversaire du jour, bien décidé à rattraper les soldats espions qui chercheraient à rejoindre les leurs…






Un des objectifs à capturer !


























Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prince Calirion

avatar

Messages : 118
Date d'inscription : 19/10/2015
Age : 28
Localisation : Saint Brice sous Forêt (95)

MessageSujet: Re: La chute du Gryphon   Dim 1 Mai - 14:46

Histoire de continuer à m'améliorer et afin de rebondir sur le fluff sympa de Grimaldus, j'ai fait un petit rapport de bataille vidéo de la partie pour ceux que ça intéresseraient Smile .

J'ai mis peu de commentaires pour plus d'immersion, vous me direz si vous préférez ainsi ou avec plus d'explications !

Bon visionnage !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chute du Gryphon   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chute du Gryphon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La chute d'arthas (spoil)
» la chute de Medusa V
» [NIE] Silver Chute Spider
» Chute considérable : sacrifice ...
» La chute de Moscou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mantic French Community :: Kings Of War :: Rapports de batailles-
Sauter vers: